Les Pages d'Isabelle

Le journal du raid 2015

ETAPE 12 Lofoten (Norvege)

08/06/2015

ETAPE 12  Lofoten (Norvege)

Observation des Cachalots

Nous ne voulons pas repartir des Lofoten sans e avoir fait le grand tour, et surtout nous aimerions pouvoir aller voir les anciennes villes baleiniĂšres du haut des Iles . Alors comme le raid pique sur la suĂšde avec un bivouac Ă  pied (armes et bagages) et que nous ne pouvons le faire car Ghislaine ne peut pas marcher, nous faussons compagnie Ă  l’itinĂ©raire avec l’accord de l’organisation. Nous les rejoindrons demain en Finlande mais il faudra faire 900 km. Alors rĂ©veil 5h, nous replions juste le matĂ©riel, dĂ©part 6h. Les premiĂšres heures de la journĂ©e comme les derniĂšres rĂ©servent des surprises et une lumiĂšre. A peine quitter notre champ, un aigle marin est posĂ© sur le milieu de notre route. Nous ne attardons pas trop non plus car nous voulons allez faire une sortie en mer «d’observation des cĂ©tacĂ©s Â». Il ne faut pas arriver tard, et les limitations de vitesse norvĂ©gienne plombent les moyennes
. 250 km 4heures, mais nous avons Ă©galement Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©s par un norvĂ©gien quelque peu original. Voyant un hangar un peu atypique, nous stoppons. De suite sort d’en face un homme extrĂȘmement jovial, qui nous invite Ă  visiter. La porte s’ouvre et nous dĂ©couvrons la caverne d’Ali Baba de la plage. Il rĂ©cupĂšre tous se s’échoue sur SA PLAGE. Les ossement d’une baleine Ă©chouĂ©e il y a deux ans , les fossiles, les flotteurs de pĂȘche, un bateau russe qu’il a dĂ©coupé  Un sympathique intermĂšde,  coordonnĂ©es, Facebook, mail, et une grosse bise en partant. Nous obtenons une place sur un bateaux Ă  Andenes (derniĂšre ville au nord des <Lofoten). Sortie en pleine mer de 4heures


. Il fait un temps splendide (une Ă©toile doit ĂȘtre avec nous) mais nous sommes quand mĂȘme trĂšs au nord et il fait froid. EmmitouflĂ©es dans plusieurs Ă©paisseur nous admirons les fulmars (oiseaux Arctique) qui tourne prĂšs du bateau en rasant la crĂȘte des vagues , ainsi que les macareux et Fous de bassan. ArrivĂ© sur zone, nous scrutons de longues minutes, avant de voir le souffle d’un cĂ©tacĂ©. Un cachalot (seule espĂšce cĂ©tacĂ©e prĂ©sente Ă  cette Ă©poque de l’annĂ©e) . Dans le respect de l’animal, le bateau se met Ă  distance et Ă  son arriĂšre en veillant Ă  ne jamais couper la route du gĂ©ant . Puis aprĂšs quelques minutes de respiration Ă  la surface, nous voyons son dos se courber, signe que le cachalot est en train de sonder pour sa prochaine plongĂ©e, faisant dĂ©couvrir sa queue. Spectacle toujours magiques. La chance reste encore avec nous puisque nous en verrons plusieurs. Patricia a fait 250 photos

nous rentrons au port Ă  22h, frigorifiĂ©es et il faut reprendre la route pour rĂ©cupĂ©rer le Raid.

Mais avant passage sur une plage ou un cachalot mort s’est Ă©chouĂ© il y a quelques jours. La taille de l’animal hors de l’eau impressionne. Nous allons rouler toute la nuit en nous relayant et en faisant quelques pauses sommeil. AprĂšs un coucher de soleil magnifique, la pluie revient et je vais rouler pendant les 2h30 de nuit comme dans un film noir et blanc. Il ne fait pas vraiment nuit, plutĂŽt entre chien et loup. La route est vide, et les dĂ©gradĂ©s de gris de la montagne sombre parsemĂ©es de nuages plus clairs, les lacs se reflĂ©tant. 50 nuances de Gris, mais beaucoup mieux Ă©crit par Dame Nature


Un curieux moment que j’ai apprĂ©ciĂ©, tant les LOFOTEN sont Majestueuses. Je suis dĂ©finitivement FAN des Iles LOFOTEN.

ETAPE 13 - ANDENES (NorvĂšge) MUONIO (Finlande) ETAPE 11- LOFOTEN

Youtube  : durĂ©e  01h11

2012 PCN Les coubronnaises Le Film

Générique du film :

Les Coubronnaises

Facebook   :

Les coubronnaises