Les Pages d'Isabelle

Carnet de Voyage  U.S.A  2017

1 2 3 4 5

J5 : Kingman - le grand Canyon

14/09/2017

J5 : Kingman - le grand Canyon

Ce matin, la marche arriere du trike ne fonctionne pas, nous nous demandons si ce n'est pas suite a l incident d'hier. Comme il y a un garage Harley a Kingman, nous preferons passer les voir. Apparement, c 'est une panne mais qui ne gene pas le fonctionnement de la machine, on fera donc sans marche arriere.....juste une petite poussette pour aider sur les parkings.

Nous repartons, direction la route 66 (enfin une petite portion puisque celle ci traverse les Etats Unis de part en part.) . Nous programmons le GPS sur la premiere ville a traverser ANTARES. Le probleme du GPS est qu'il veut nous faire passer par d 'autres chemins que la 66. Nous nous retrouvons sur une piste que nous emprunterons pendant 5 miles avant de faire demi tour. C'est difficile pour les motos sur le sol meuble, surtout pour la Soft Trail de Philippe. Cette escapade nous aura permis tout de meme de voir un Crotal mort sur la piste, de petites habitations aux milieu de nulle part mais jamais sans climatisation, ni 4x4 monstrueux. ( avant de se mettre a la Cog 21,  il y a du boulot......entre les climatisations a gogo dans des lieux ou l homme ne peut pas vivre sans, et les gobelets, assiettes, sacs plastics.....un gaspillage d'energie incroyable). Nous reprenons le court de notre trajet, en s'arretant regulierement aux differents points touristiques, qui animent cette "Famous Road". Les anciennes voitures abandonees, les vieilles pompes a essences et le lot des articles Route 66 made in China Tout neuf !

Pause dejeuner a Willam (pas le temps d'arriver a la station service......les nuages nous deverses leurs grelons, les motards sont passes de la dehydratation a la congelation en une journee), ville typique ou l 'on retrouve, malgre les siecles passes, l'ambiance de nos Westerns des dimanches soirs.

Direction le Grand Canyon. Le defi est d'arriver avant le coucher du soleil, car se sera la seule nuit passee labas. Nous arrivons a 17h30, le temps de recuperer les cles des lodges, pas de temps a perdre, on verra plus tard pour les bagages. Nous nous dirigeons au plus vite vers Red Road qui monte sur Hoppi Point (l'un des point de vue Top). Avec un plan de base, nous arrivons au pied de la route, mais ce sont en fait des navettes qui transportent les clients au coucher de soleil. On gare nos vehicules a l arrache, sur des Zebras. Tanpis si on prend un PV, un coucher de soleil sur le grand Canyon le vaut bien. Le timing est tip top, et cette premiere vision du Grand Canyon est a couper le souffle. La meteo s'etant gatee ce jour, il fait plutot frais la haut (25 degres de moins par rapport a hier).

Au moment de redescendre, nous decidons avec Vero et Philippe de retourner a pieds, MFrance, Ghis et Arnaud reprennent la navette (sans les cles de voiture que j ai garde dans ma poche..). Cette petite marche de 3,4 kms au crepuscule, est un vrai plaisir, montrant les abords du Canyon dans une demie penombre. Puis petit pique nique dans nos chambre ou nous goutons le vin blanc de Californie.

J6 : Grand Canyon - Lac Powel

14/09/2017

J6 : Grand Canyon - Lac Powel

Ce matin, leve tot pour le survol du Grand Canyon. Les formalites d'enregistrement sont bien rodees. Lorsque vous vous approche du guichet, vous monte, en fait, sur une balance, maniere discrete et delicate de repartir les poids dans les Helicos. Bizzarement , on nous annonce que notre groupe va etre separe.......Maintenant que je sais cela, je ne prendrait pas le meme vol de retour,.......:). Mise en scene de l'arrivee sur la faille, sur la musique : "D'Ainsi parlait Zaratoustra".  Mais franchement, ca le fait. Le vol ne dure que 25 Minutes, mais nous sommes tous sous le charme. Ghislaine, seule a ne pas avoir d'appareil photo, est aussi la seule a avoir herite de la meilleure place, a cote du pilote. Quoique, elle a fair tout le vol avec sa porte ouverte......Puis nous reprenons la route longeant le Canyon, et ses divers points de vue incroyables. Une veritable experience, tant cette nature est magnifique. Nous seront meme salue par un Cerf en lisiere de route qui nous fera entendre son brame. Il est vrai que nous sommes en septembre. Nous descendons de la partie haute du Canyon, et la temperature monte irremediablement. La route entre en pays Navajo, semie desertique, avec des couleurs de roches, des points de vue sur le Colorado,......pour un final sur le lac Powel. Encore une journee bien remplie que nous terminerons dans la piscine glacee, mais on a eu tellement chaud.

J4 : PALM SPRINGS - KINGMAN

12/09/2017

J4 : PALM SPRINGS - KINGMAN

Il fait chaud dès 7h00. Nous préparons les affaires, Arnaud fixe les 2 drapeaux français au trike,...ils tiendront 20 miles et finiront dans la figure de Philippe et Véro qui fermaient la marche. Aujourd'hui, c'est à mon tour de prendre le trike. On ne peut pas dire que le démarrage fut foudroyant, vu que je suis partie avec le frein de parking...prise en main pas si simple pour moi aussi, bref je finis par partir et cale au 3eme feu. Impossible de repasser au point mort pour démarrer la bécane. Cela va me prendre un certain temps pour ne pas dire un temps certain. Pendant ce temps Arnaud qui n'a pas encore conduit le Dodge (boite automatique) s'emmêle les pédales, accélère et freine en même temps, si bien que les filles le menace du retour imminent de leur petit dej. Bon, j'ai fait mon bal des debutant et on échange nos rôles, je reprends la voiture et Arnaud la moto.

Quand a Fifi , partis en duo avec Vero, petit reporter qui photographie a tout va. La route est magnifique, Joshua Tree National Park et le desert du Mojave. ArrĂŞts pour hydrater nos motards, car le soleil n'a pas laissĂ© de rĂ©pit aujourd'hui. MalgrĂ© le plein des vĂ©hicules, les jauges commencent a piquer vers le zero (100 milles sans pompes a essences) et la premiere trouvĂ©e est en travaux. On dĂ©cide de prendre une route opposĂ©e Ă  notre parcours pour aller a Vidal qui se trouve a 6 miles........quand on trouve Vidal ! car nous on a rien vu. Je passe en tĂŞte,  et pile devant un panneau ou tout est Ă©crit en vrac , de l'eglise, la shop, la river et la GAZOLINE . Une pompe hors d'age dans un espace de mobile home. La Shop, hors du temps aussi , ainsi que la serveuse....Mais une femme super sympa, qui fait tout pour nous arranger, nous pouvons pique niquer au fond du terrain sur les rives du Colorado dans un cadre somptueux. Philippe s'asperge entièrement d'eau et va secher en 15 minutes, Jean compris. Nous reprenons notre route, non sans ĂŞtre repasse par la Shop pour laisser un peu de dollars au comptoir. Il fait plus de 40 degres , ca chauffe dur sous les casques et il reste encore 150 kms. Vero finira par remonter en voiture, avant de faire une insolation. Les nez et pommettes sont cramoisies. Nous arrivons enfin Ă  l'embranchement de l'autoroute qui mène Ă  Kingman, et la.........je loupe la route, m'arrĂŞte sur le bas cĂ´tĂ© pour faire demi tour, Arnaud fait un "tout droit" dans les gravillons s'arrĂŞtant juste avant le mur. En effectuant son demi tour il cale au milieu de la route, se dĂ©pĂŞche de pousser la machine sur le bas cĂ´tĂ©, et fait alors un beau " Bac a sable" . En repartant , il sort de dessus le trike tout un tas de pièce mĂ©canique.......On les ramasse, croyant que cela vient de la moto car elles sont brĂ»lantes, mais apparement non, il s'agit de pièces laissees par des autos ou camions en panne et que le sable avait recouvert. Plus de peur que de mal. Nous arriverons assez tard a notre hotel, rinces de fatigue et de soleil. Pour y remĂ©dier et dans l'ordre: 1 Mojito, et 1 Plouf dans la piscine avec nos nez rouges (les faux cachant les vrais).

Mais une journée magnifique.

Nous tirons les leçons de cette premieres grosse étape, demain départ beaucoup plus tôt, après avoir rempli les réservoirs d'essence et la glacière de bouteilles et glaçons (ce que nous avions déjà et heureusement aujourd'hui). Nous ferons des arrets plus frequents.

J3 : LOS ANGELES - PALM SPRINGS

11/09/2017

J3 : LOS ANGELES - PALM SPRINGS

Ce matin, nous avons RDV chez Eagle Rider, pour prendre nos motos.

Une Harley SOFTAIL HERITAGE (pour les connaisseurs avec un moteur 103. Dixit Fifi). Un trike Harley. Apres les formalites, nous prenons possession des machines. No probleme pour Philippe, mais Arnaud est un peu deroute par le trike ( deroute est le bon mot.....). Arnaud s'exerce sur le practice, sous l'oeil un peu inquiet du personnel. Il faut dire que ce n'est pas evident, car cela ne se conduit pas comme un 2 roues et les manoeuvres de tournant et demi tour sont plus difficiles. Mais bon apres 3, 4 running cela s'arrange> Je prends le Dodge en tete de convoi, Philippe et Arnaud suivent. Direction Palm Springs et ses 41 degres. Ville surprenante, oasis dans la chaleur.

J2 : HOLLYWOOD

11/09/2017

J2 : HOLLYWOOD

LOS ANGELES et Hollywood, nous jouons les touristes de base. Exception faite de mes petits camarades qui veulent absolument m'offrir un couteau....pour voir comment ca se passe cote US ( Pas envie d'essayer).

Entre les etoiles, et les superman d'operette, que voit t on soudainement : L'etoile du Becassine's  Band (pour une poignee de dollards....). Vero sort tout l'attirail qu'elle nous a prevu.....et nous voila Celebres !  les incontournables la colline d'Hollywood, et les Studios....lesquels ? ben le GPS nous a amene a l'adresse que nous lui avons donne. C'est pas la. Quelqu un nous indique que nous en sommes a 2 stations de metro.....Et voila le Becassine's Band dans la machine. Mais le temps de se depatouiller des tickets,......on arrive trop tard.  Nous n' avons vu que la station de Metro. Mais on va se rattraper en allant diner au BUBBA GUMP sur les trace de FOREST GUMP a Santa Monica. Nous avons eu la chance que tout le ponton soit bloque durant 4 heures pour une alerte a la bombe. Du coup nous avons beneficie de l' ouverture tardive et precipite du restaurant de crevettes dont la deco est un rappel du film de TOM HANKS.