Les Pages d'Isabelle

Carnet de Voyage  U.S.A  2017

J21 : Post Scriptum...

10/01/2017

J21 : Post Scriptum...

Retour mouvementé.......

La journĂ©e avait pourtant bien commencĂ©e, après une bonne nuit, dans un hĂ´tel confortable, j’ouvre un Ĺ“il, regarde l’heure, impeccable on sera dans les temps……Ah ? un message d’Air France ?

Le vol est retardé d’1 heure. Pas très gênant, on va aller se prendre un petit déjeuner , avant d’aller rendre les véhicules, puis départ pour l’aéroport…. Tranquille.

On sort de la chambre,....ascenseur en panne......bon 4 Ă©tage avec les valises !

Entre 2 gorgĂ©es de cafĂ©, le tĂ©lĂ©phone vibre……..votre vol est annulĂ© ! C’est dĂ©jĂ  plus embĂŞtant.

Dans le doute de ce qui va se passer, nous dĂ©cidons d’aller au plus vite pour rendre les vĂ©hicules et rejoindre L'aĂ©roport, afin d’avoir les renseignements. On est nombreux, car un A380 contient 517 passagers. Et nous ne voyons qu’un agent Air France au guichet. Petit Ă  petit les choses s’organisent. Il faut reconnaitre qu’ Air France Ă  très bien gĂ©rĂ© cet incident. Du personnel est dĂ©tachĂ© Ă  notre vol et cherche, famille par famille des solutions de remplacement, certains peuvent prendre des places sur un LAX CDG via Tahiti Air Line,…..d’autres sont dirigĂ©s sur des hĂ´tels avec un vol pour le lendemain. Pendant l’attente (un certain temps…..) nous informons nos proches, et recevons des mails nous disant que l’info est passĂ©e en tĂ©lĂ©, le vol Paris Los Angeles s’est posĂ© en urgence au Canada, suite Ă  une importante avarie d’un rĂ©acteur. Enfin notre tour, nos rĂ©servations ont complètement disparues, nous n’existons plus sur le vol, on prendre tout cela calmement et c’est la meilleur chose Ă  faire, les pauvres ne sont pas toujours bien traitĂ©s alors qu’ils font leur maximum pour 517 personnes. En fait l’avion est au Canada, les passagers ne peuvent pas en descendre, Air France doit affecter un avion pour aller les chercher,……..On nous propose un vol Los Angeles Londres pour 20hOO puis un Londres Paris……. En attendant nos billets, nous dĂ©cidons d’une opĂ©ration Nez Rouge devant les comptoirs, ce qui redonne un peu de sourires aux passagers. Ça y est on a un listing en guise de billets, il faut aller au comptoir d' American Air Line. On attend, on voit bien que l’hĂ´tesse Ă  un souci. Évidemment, 6 passeports en main et que 5 billets. Arnaud a Ă©tĂ© oubliĂ© dans la panique. Merci encore au personnel au sol, elles appellent et nous trouve un billet supplĂ©mentaire. RĂ©sultat pour une journĂ©e que l’on pensait juste de retour, nous passerons 10heures Ă  l’aĂ©roport de Los Angeles, 10 heures dans l’avion (plus petit que l’A380…pas confort du tout) puis 4heures en transit Ă  Londres avant le vol de 2heures pour Paris………. Mais bon, on s’en tire plutĂ´t bien, ce qui met maintenant un point final Ă  notre voyage !

Et bien non, on croyait nos surprises de la journée terminées, pas du tout

JP vient nous chercher à CDG (avec un véhicule de transport d'Handicapés....mais spacieux) . Arrivés devant la maison, il est tard et on en a tous plein les bottes, mais non, tous descendent en nous disant on vous amène vos bagages. Tu parle ! Toutes notre entrée à été redécorée avec des ballons, une banderole"Vive les Mariés", une petite table avec un sceau à champagne, une bouteille, et des pétales de roses partout. !!!!! SYMPA NON ?

J20 : Pacific coast 2 : retour Los Angeles