Les Pages d'Isabelle

Carnet de Voyage  U.S.A  2017

J19 : SAN FRANCISCO - LOS ANGELES (Paciic Coast 1)

28/09/2017

J19 : SAN FRANCISCO - LOS ANGELES (Paciic Coast 1)

Qui a éteint la télé ?

Nous quittons de bonne heure San Francisco pour √©viter le monde et ne pas √™tre trop emb√™t√© avec les motos, √† cause des pentes de la ville. La c√©l√®bre brume de San Francisco nous accueille et pendant 50 miles, nous ne voyons absolument rien de cette Pacific road, dont nous devinons les points de vue plongeant...Qui nous a √©teint notre t√©l√© ? Finalement le soleil refait surface, et nous pouvons enfin appr√©cier la c√īte. Pause d√©jeuner √† Monterey, sur la plage, avec les Otaries qui pointent leurs moustaches de temps √† autre, surtout lorsque des chiens viennent jouer au bord de la mer. Mais le temps passe vite, il est d√©j√† 16h00 et nous avons encore de la route. Nous empruntons la route c√īti√®re, qui fait beaucoup penser √† la bretagne, mais elle est annonc√©e "closed" en amont. Le road book nous avait pourtant pr√©venu, mais voil√†, le soleil t la mer ont un pouvoir d'attraction.......Demi tour, le temps de retourner et de prendre la bonne d√©viation, il est d√©j√† 18h00 et beaucoup de route encore √† faire. Alors pour se pr√©munir, on fait les pleins d'essence pour les motos dont l'autonomie est faible. Et c'est parti pour 3h de route sur la High Way...la nuit tombe et la difficult√© est de ne pas se perdre entre nos trois v√©hicules. Avec la nuit, rebelote pour la t√©l√© du paysage, c'est encore √©teint!. Nous avons la chance qu'il ne fasse pas froid . La route est longue comme un jour sans pain......on a l'impression qu' on ne sortira jamais de cette high way. La route est toujours aussi mauvaise, et sur le trike on a l'impression d'√™tre dans une machine √† laver √† l'essorage.....C'est plus difficile pour la voiture qui doit faire attention √† ne pas nous perdre. Enfin la sortie, reste √† rejoindre Morro Bay, au bord de l'oc√©an pacific, et nous sentons imm√©diatement la fraicheur de la mer, une demie heure, o√Ļ on va avoir froid. Nous arrivons enfin √† 21h00 on est tous morts de fatigue. Vu l'heure, on pose les bagages, et on va essayer de trouver encore quelque chose d'ouvert.....On trouve une pizzeria, OK, mais le patron nous annonce qu'il ferme....Bon, Vous pouvez une faire une grande pizza et on ira la manger dehors ??? Oui, vous pouvez aller au bar √† c√īt√© et je vous passe la pizza par le guichet ?????  OK, va pour le bar.  On va pas √™tre d√©√ßu, c'est le bar du quartier,  un mur couvert de bouteilles, le barman n'a pas de carte, mais peu vous faire tout ce que vous voulez avec ce qu'il a...pas de Mojito car pas de menthe fraiche, on se reporte donc sur la Maguarita.......dos√© √† la louche du barman.........!!!! Ca fait un baroufle la dedans, les t√©l√©s sur le foot am√©ricain, un tournoi de billards, et des habitu√©s beuglant pour se faire entendre. Une fille vient nous parler, elle est un peu √©m√©ch√©e... mais tr√®s sympa, c'est une Barman d'Arizona. Notre pizza arrive dans le bar, nous passons finalement un agr√©able moment, la fatigue et le marguarita, ferons le reste !!!!!!!!!

J20 : Pacific coast 2 : retour Los Angeles J18 : SAN FRANCISCO